Mobilités et Trajectoires

Porteurs

Thomas Devogele (LI, Tours)
Sonia Chardonnel (PACTE, Grenoble)

Contexte, problématique, rationalité, enjeux

Les données spatio-temporelles caractérisant les mouvements et mobilités spatiales connaissent, depuis une dizaine d’années, une évolution majeure tant dans leur nature et leur quantité que dans leur production et leur accès. L’AP Modélisation et analyse de la mobilité individuelle de l’ancien contrat a permis de créer une communauté pluridisciplinaire (informatique, géomatique, géographie, capteurs, psychologie, écologie) et une dynamique autour de la modélisation et analyse de la mobilité individuelle qui s’est traduit par la soumission de nombreux projets.

Verrous scientifiques, objectifs de l’AP

L’objectif de cette AP est premièrement de prolonger cette dynamique pluridisciplinaire et de l’ouvrir vers de nouveaux domaines scientifiques notamment l’épidémiologie et le transport. D’un point de vue concret, des échanges de jeux de données volumineux de mobilité, des analyses croisées empruntant des méthodes issues de communautés différentes et le croisement d’avis d’experts lors d’ateliers scientifiques sont prévus. Ses partages devraient déboucher à amélioration significative en termes :

  • de traitement de gros volume de jeux de données,
  • d’extraction de sémantique à partir de données issue de capteur,
  • de méthode de confrontation et de traitement conjoint de ces données avec des données issues d’enquêtes et d’analyse de l’environnement,
  • d’une meilleure compréhension des comportements de mobilité.